Le statut du conjoint d’expatrié aux USA

En tant que conjoint d’expatrié, lorsque son partenaire bénéficie d’une opportunité professionnelle aux USA, on doit souvent s’adapter et trouver un travail sur place. Le statut du conjoint est directement lié au partenaire qui est recruté.  Les États-Unis ont une politique très stricte concernant le travail des étrangers, et par conséquent du conjoint expatrié.

Cependant, il existe différentes solutions permettant aux conjoints « suiveurs » de travailler légalement et de poursuivre une carrière sereinement.

Conjoint expatrié USA

Comment travailler légalement en tant que conjoint expatrié ?

La nécessité d’une autorisation de travail

En tant que conjoint « suiveur » du titulaire du visa de travail aux USA, vous ne pouvez pas travailler légalement sans autorisation appelée Employment Authorization Document (EAD).

En effet, l’obtention de cette autorisation de travail dépend du type de visa de votre conjoint(e). Elle est valide pour 1 ou 2 ans et doit être renouvelée avant son échéance.

Si votre conjoint(e) est titulaire d’un visa aux USA du type J-1, L-1, E-2, ou A, vous êtes éligible pour une EAD.

En revanche, si votre conjoint(e) est titulaire d’un visa H-1B, vous ne serez éligible que si son entreprise entame une procédure d’obtention de la Green Card pour lui.

Quel métier pratiquer avec l’EAD ?

L’EAD vous offre beaucoup de flexibilité. En effet, vous pouvez travailler pour n’importe quelle entreprise sans besoin de faire des démarches particulières.

Vous pouvez également travailler à votre compte ou changer d’employeur très facilement.

Comment faire une demande d’EAD ?

Composition du dossier

Tout d’abord, votre demande doit être faite une fois arrivé sur le territoire américain et non depuis votre pays d’origine.

Ensuite, vous devez préparer un dossier composé d’un formulaire spécifique, de 2 photos, des photocopies de vos passeports et de vos visas, de votre certificat de mariage, puis l’envoyer au service d’immigration du gouvernement américain : USCIS.
Le coût est d’environ 500 USD. À cela peut s’ajouter des frais d’avocat si vous choisissez d’en prendre un.

Délai de réponse

Le délai de réponse est d’environ 2 à 3 mois. Vous recevez votre EAD directement chez vous. Elle peut ne pas être acceptée et dans ce cas l’USCIS vous indiquera la raison.

Le fonctionnement des visas de travail aux USA

Les Etats-Unis ont des règles d’immigration très strictes. Néanmoins, chaque année de nombreux étrangers parviennent à y entrer légalement soit pour entreprendre soit pour travailler dans une entreprise américaine.

De manière générale, pour obtenir un visa de travail américain, il faut trouver un employeur qui accepte de vous sponsoriser. Vous et votre employeur, accompagnés d’un avocat, devrez constituer un dossier à soumettre à l’administration américaine afin d’obtenir votre visa.

Lorsque vous êtes conjoint d’expatrié, vous pouvez soit demander une EAD, soit trouver un travail qui vous sponsorise un visa.

Il existe différents visas de travail (H-1b, E-2, J-1, O, etc.) qui sont accordés en fonction de l’entreprise et du poste.

Zoom sur les visas les plus populaires

 

Le visa H1B : Vous êtes recruté par une entreprise américaine

Il est soumis à un quota annuel de 85 000 visas. Il permet aux entreprises américaines d’embaucher des étrangers à haut niveau de compétences ou avec des compétences particulières. C’est l’un des seuls visas qui permet à une entreprise de recruter un étranger à long terme.

Cependant, ce visa est assez controversé aux Etats-Unis. En effet, ses détracteurs pensent que les entreprises en profitent pour embaucher des employés à moindre coût.

Caractéristiques du visa H1B :

  • Les demandeurs participent à une loterie pour l’obtenir (environ 200000 participations par an pour 85000 visas).
  • Durée de 6 ans au total (une première période de 3 ans renouvelable une fois).
  • Donne accès à la carte verte (pour devenir résident permanent).
  • Possibilité de changer d’entreprise par transfert du visa
  • Procédure d’obtention longue, environ 6 mois
  • Requiert un avocat de l’immigration car elle est complexe.

Quelles sont les personnes éligibles au visa H1B ?

Le niveau d’étude requis doit au moins être égal au Bachelor (l’équivalent de bac + 3).

Le visa L1 : Votre entreprise vous transfère aux USA

Le visa de travail L1 peut être obtenu lorsque vous travaillez depuis plus d’un an dans une entreprise en France et qu’elle décide de vous transférer aux États-Unis.

Caractéristiques du visa L1 :

  • Valide de 1 à 7 ans en fonction du poste occupé et de l’ancienneté de la filiale aux USA.
  • Permet d’obtenir facilement la carte verte
  • Vous devez rester dans la même entreprise. Vous ne pouvez pas changer d’employeur.
  • La procédure requiert un avocat de l’immigration car elle est complexe.

Quelles sont les personnes éligibles au visa L1 ?

Le salarié transféré doit être employé par la maison mère durant au moins une année entière et ininterrompue au cours des trois dernières années.

L’entité qui transfère le salarié doit être la maison mère et doit justifier d’un lien de partenariat avec la branche américaine.

De plus, elle doit posséder au moins 51% des parts de la filiale, sinon, le principal dirigeant devra détenir des parts majoritaires dans la société mère et dans la filiale.

Enfin, le salarié muté devra être capable d’encadrer d’autres collaborateurs et devra occuper le même poste qu’il avait dans la maison mère.

Le visa E2 : vous travaillez pour un entrepreneur Français ou créez votre entreprise

Pour obtenir un visa E2, il faut etre embauché par un entrepeneur ou être entrepreneur. Si vous êtes recruté par un entrepreneur, celui-ci doit être de la même nationalité que vous et titulaire du visa E2.

Quelles sont les personnes éligibles au visa E2 ?

Si vous êtes entrepreneur, vous devez investir un montant minimum de $50 000 dans votre entreprise et avoir la volonté de créer de l’emploi sur le marché américain.

Si vous êtes recruté par un entrepreneur de votre nationalité et titulaire du visa E2, vous devrez :
– Soit occuper un poste à responsabilités
– soit posséder des compétences spéciales ou rares

Caractéristiques du visa E2

La durée du visa E2 dépend de la nationalité du demandeur. Pour les Français, elle est de 25 mois (et renouvelable indéfiniment tant que l’entreprise prospère).

Le visa E2 n’est pas soumis à quota. Vous pouvez obtenir le visa à tout moment de l’année tant que votre dossier est dans les clous.

En revanche, une fois le visa E2 obtenu, vous êtes lié à votre entreprise et ne pouvez pas transférer votre visa à un autre employeur. Il dépend de l’entreprise. Si celle-ci va mal, vous risquez de perdre votre visa.

De plus, il ne permet pas d’obtenir la carte verte car il s’agit d’un visa non-immigrant.

La procédure requiert également un avocat de l’immigration.

Nos conseils en conclusion

Grâce à l’autorisation de travail (EAD) et aux différents visas disponibles, la grande majorité des conjoints « suiveurs » travaille légalement aux Etats-Unis et peut bénéficier d’opportunités professionnelles intéressantes.

Selon la taille de l’entreprise pour laquelle vous ou votre conjoint travaillerez, une assurance santé pourra être fournie par l’employeur. Si ce n’est pas le cas, il est impératif de souscrire à votre propre assurance santé. En effet, le système de santé aux USA est particulièrement coûteux et parfois difficile d’accès sans assurance.

Il faut aussi savoir que le congé parental dans le cas de la maternité n’est pas automatique et dépendra des avantages qu’offre votre entreprise.

En tant qu’expatrié aux États-Unis vous aurez le choix entre un contrat d’assurance santé local : Obamacare ou non, et un contrat d’assurance santé international. Pour en savoir plus, contactez les experts d’AGORAEXPAT.


L’équipe d’AgroaExpat est composée d’expatriés qui vous accompagnent tout au long de votre expatriation. Ils sont vos interlocuteurs privilégiés et facilitent les relations avec votre assureur.

Nos autres articles

Contactez-nous dès aujourd'hui

AgoraExpat accompagne les expatriés dans le monde entier ! Nous sélectionnons l'assurance santé internationale la plus adaptée en fonction de vos besoins et de votre pays d'expatriation.

Contactez-nous pour que nous puissions déterminer ensemble quelle assurance maladie pour expatrié choisir pour répondre au mieux à vos besoins.