Scolariser ses enfants à l’étranger

 

Lorsque l’on s’expatrie en famille, la question de la scolarisation des enfants se pose obligatoirement. Quelle école choisir lorsque l’on vit à l’étranger ? S’immerger dans le système scolaire local ou privilégier l’éducation française ? Existe-t-il d’autres options ?

Retrouvez une présentation des différentes solutions qui s’offrent à vous.

 

L’école française

Cette option permet aux enfants d’expatriés français de poursuivre leur éducation au sein du système français, en particulier lorsque le système éducatif local est trop différent. Les établissements français à l’international sont principalement gérés par le réseau AEFE (Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger). Il compte plus de 485 établissements dans le monde. Les inscriptions sont gérées par les écoles elles-mêmes ou par les ambassades.

Scolariser son enfant dans une école française lui permettra d’avoir moins de difficultés à s’intégrer au niveau de la langue ou de la culture une fois la période d’expatriation terminée. Il pourra également réintégrer le cursus français en France.

Ce système est conseillé pour des expatriations de courte durée avec une date de retour prévue.

Cette option a néanmoins quelques inconvénients : l’immersion dans le pays d’accueil est plus difficile et le coût financier des écoles françaises est plutôt élevé notamment aux États-Unis et en Asie.

 

L’école locale

Cette option permet aux enfants de s’intégrer plus rapidement dans leur pays d’accueil. Elle est donc à privilégier si vous avez l’intention de vous expatrier pendant une longue durée dans le même pays puisque les cours sont effectués dans la langue du pays et selon le programme scolaire en vigueur.

Votre enfant deviendra rapidement bilingue et sera complètement immergé dans la culture de son nouveau pays.

Cependant le français n’étant plus enseigné à l’école, son apprentissage sera ralenti, et la réintégration en France pourra être par la suite plus difficile.

Mais vous pouvez vous-même continuer l’apprentissage du français, ou décider de prendre des cours particuliers en ligne.

L’inscription dans les écoles locales se fait directement dans le pays d’expatriation et dans l’école en fonction de l’âge de l’enfant.

 

L’enseignement à distance

C’est autre alternative pour les enfants d’expatriés. Le CNED (Centre National d’Education à Distance) propose une solution pour que les enfants expatriés gardent un lien avec le système français : la SCI (Scolarité Complémentaire Internationale).

Il s’agit d’une formation faite en français, à partir des programmes officiels de l’Éducation Nationale. Les leçons sont accessibles depuis une plateforme en ligne qu’il est possible d’imprimer.

Vous avez le choix entre deux versions : une version exclusivement numérique avec des cours en ligne ou une version numérique et papier, avec envoie de manuels et exercices par courrier. Cette solution est à privilégier si vous avez l’intention de retourner en France. Votre enfant pourra plus facilement réintégrer un établissement français pour achever sa scolarité. Il n’aura aucun mal à se réadapter car il sera à niveau et pourra poursuivre son éducation sans lacune ni décalage par rapport à ses camarades de classe.

Les cours sont à des tarifs abordables, de la maternelle à la terminale.

Cependant cette forme d’enseignement nécessite une grande autonomie et rigueur de la part de l’enfant. Si vous choisissez cette solution en tant qu’expatrié, les dates d’inscriptions dans l’hémisphère Nord du monde sont autour de début juin jusqu’à fin décembre et dans l’hémisphère Sud de début janvier à fin mars.

Tout comme le CNED, d’autres organismes proposent des cours à distance : les cours Legendre, l’école Hattemer et les cours Pi par exemple. Il faut également savoir que les cours par correspondances sont payants.

 

Le choix du système scolaire se fera donc en fonction de la durée de votre expatriation, mais aussi en fonction de l’éducation que vous souhaitez pour vos enfants. Le choix du système éducatif est donc à réfléchir avant de partir à l’étranger, tout comme de nombreux sujets à retrouver dans notre article check-list de l’expatriation, comme notamment l’assurance santé pour votre famille dans votre pays d’accueil. Sur ce dernier point, l’équipe d’AgoraExpat se tient à votre disposition pour vous apporter gratuitement les conseils nécessaires en fonction de votre destination.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour trouver la solution la mieux adaptée à vos besoins et bénéficier d’un suivi et de conseils tout au long de votre expatriation.

 

 

 

Nos autres articles

La Santé en Afrique du Sud

La Santé en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud dispose d’un système de santé public et d’un système de santé privée de très bonne qualité…

Contactez-nous dès aujourd'hui

Nous déterminerons ensemble
l’assurance la mieux adaptée à vos besoins.