Parcours d’Expat : Cynthia, sa nouvelle vie en Louisiane

Cynthia a récemment entrepris l’aventure de l’expatriation aux États-Unis après avoir consacré 13 ans à la recherche en laboratoire à l’Université de La Réunion. Elle a suivi son conjoint dans un programme d’échange en Louisiane, où il enseigne actuellement. En parallèle, Cynthia a terminé sa formation de sophrologue à distance, un projet qu’elle avait initié deux ans auparavant à l’école de sophrologie de La Réunion.

Actuellement en disponibilité, Cynthia recherche activement un emploi dans le domaine de la recherche aux États-Unis. Parallèlement, elle explore la possibilité de se lancer en tant que sophrologue, cherchant à étendre son activité aux francophones et anglophones.

Aujourd’hui, elle partage avec nous son parcours d’expatriation, ses défis, ses aspirations professionnelles, et l’importance de l’assurance médicale à l’étranger.

Cynthia Planesse

Bonjour Cynthia, pouvez-vous vous présenter, nous dire d’où vous venez et ce que vous faites aujourd’hui aux Etats-Unis ?

 

Bonjour, je suis réunionnaise. J’ai effectué tout mon parcours scolaire et universitaire (hormis un stage de 3 mois au Québec) à La Réunion. Puis, j’y ai travaillé pendant 13 ans en laboratoire de recherche à l’Université.

Cette année, mon conjoint a eu l’opportunité d’être recruté dans un programme d’échange en tant que professeur des écoles en Louisiane. Nous avons donc décidé de tenter l’aventure ensemble.

Pour ma part, je suis en disponibilité. Arrivée aux Etats-Unis, j’ai terminé ma formation de sophrologue à distance, un projet que j’avais démarré deux ans auparavant à l’école de sophrologie de La Réunion.

Aujourd’hui, je suis à la recherche d’un emploi dans le domaine de la recherche. J’effectue en parallèle des prospections et je me crée, petit à petit, un réseau afin de faire connaître la sophrologie aux Etats-Unis. L’idée pour moi est de pouvoir me lancer en tant que sophrologue dans une activité secondaire. A l’ère où la technologie nous permet de travailler au-delà des frontières, je compte aussi dispenser des séances aux français de France, de La Réunion et d’ailleurs, ainsi qu’aux anglophones, une fois l’anglais complètement maîtrisé.

La maîtrise de l’anglais est aussi l’une des raisons qui m’ont poussée à tenter l’aventure. D’autres raisons sont aussi tous les voyages et fabuleux paysages, la découverte des différentes cultures, cuisines, faunes et flores etc… qui sont à présent à notre portée.

 

 

Depuis quand êtes-vous expatriée et comment se sont passés vos débuts ? Quels obstacles avez-vous rencontrés ?

 

Nous sommes expatriés depuis le 14 Juillet 2023.

Six mois sont déjà passés, durant lesquels nous avons eu beaucoup de formalités administratives à remplir et ce n’est pas finit. Il faut aussi avouer que nous nous sommes décidés à « sauter la mer » comme on dit chez nous, trois mois avant notre départ. Cela nous a amené à découvrir certaines de ces formalités, surtout me concernant, une fois sur place. Il ne s’agit de rien d’impossible, une fois dans le bain, tout est une question d’adaptation.

Concernant mon conjoint, le programme l’a accompagné dans toutes ses démarches, pour ma part, j’ai aussi pu avoir des aiguillages importants.

Dans mon cas, j’avais décidé de venir avec un visa touristique (3 mois). J’ai du, par la suite quitter le territoire, nous sommes donc allés au Costa Rica dans une ambassade américaine, pour l’obtention de mon visa « longue durée » (1 an). Par la suite, j’ai pu avoir une carte de sécurité sociale, puis mon permis de travail.

Je suis actuellement en train de passer mon permis de conduire américain. Je dois aussi effectuer une transcription de mes diplômes français pour une reconnaissance aux Etats-Unis. Une fois que j’aurai trouvé un travail, je serai enfin dans ma petite routine américaine !

Nous avons eu de la chance d’avoir une subvention versée par le programme d’échange de mon conjoint, ainsi que de bonnes économies. Ce qui nous a permis de faire déjà trois voyages sur le continent depuis notre arrivée. Le jeu en vaut vraiment la chandelle !

 

Qu’est ce qui vous manque le plus dans votre pays d’origine ? Envisagez-vous de rentrer un jour ? Si oui, pour quelles raisons ?

 

Ce qui me manque le plus, mes proches, bien évidemment. La cuisine réunionnaise ainsi que les fruits et légumes (mangues, letchis, brèdes…) me manquent aussi. Cependant, la richesse de ce que je peux découvrir ici et les belles personnes que nous rencontrons, m’apportent aussi beaucoup.

Oui nous sommes sûres de rentrer à La Réunion après notre aventure ici, c’est notre île d’origine à tous les deux. Nous aimons notre vie à La Réunion, ce sera toujours notre maison, notre point d’ancrage, même si nous nous considérons comme deux citoyens du monde avec des âmes de voyageurs.

 

Nous savons que la santé lorsqu’on s’expatrie est un sujet très préoccupant. Pourquoi avoir choisi Agoraexpat pour vous aider dans le choix de votre assurance santé ?

 

Après prospection, pour nous et nos besoins, Agoraexpat offre un meilleur rapport qualité/prix. Aussi nous souhaitions avoir un seul interlocuteur pour les questions santé (sécurité sociale et mutuelle) et Agoraexpat propose ce service.

 

Selon vous quelle a été la valeur ajoutée de nos services ?

 

La valeur ajoutée est la qualité des échanges. Vos interlocuteurs sont à l’écoute et réactifs. Ce qui est rassurant dans les démarches d’expatriés qui ne sont pas toujours simples. 🙂

 

Quelle expérience avez-vous vécue qui vous a fait prendre conscience de l’importance d’avoir une assurance médicale à l’étranger ?

 

J’ai été en voyage aux Comores et j’ai eu une infection au pied. J’ai eu de la chance que ce ne fut rien de grave et que le coût des soins fut abordable. La situation aurait pu être beaucoup plus compliquée.

J’ai aussi eu connaissance de cas de personnes dans mon entourage qui, pour l’un, a eu des complications de soins en Inde nécessitant un rapatriement en France, et pour l’autre, a eu un besoin de rapatriement depuis le continent américain, ce qui fait prendre conscience de l’importance d’avoir une assurance médicale à l’étranger.

 

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui envisage de s’expatrier aux Etats-Unis ?

 

Si j’avais des conseils à donner… Ce que j’aurais souhaité savoir avant mon départ c’est de :

partir avec un maximum d’économies  (bien qu’un minimum soit requis pour une demande de visa)

-ramener dans nos valises les originaux de nos documents importants (diplômes, extrait de naissance… tout ce à quoi vous pensez, on ne sait jamais).

-acheter une voiture « récente » (minimum 2012) si vous voulez faire chauffeur Uber pour démarrer ou en complément d’activité. Cette activité rapporte pas mal sur le continent américain et est très facile d’accès.

-s’y prendre à l’avance pour les visas, d’autant plus si vous n’avez pas d’ambassade américaine sur votre territoire. Les délais de rendez-vous dans les ambassades américaines et de délivrance de visa varient à tout moment.

-pour les accompagnants, assurer son visa longue durée avant de partir, si le but est de rester plus de 3 mois. Avoir votre visa avant de venir vous permettra aussi de gagner du temps dans l’obtention de votre permis de travail.

-se renseigner auprès des  ambassades mais aussi auprès des douanes américaines pour les questions de visa. Ce sont les douaniers qui émettent la décision finale du droit d’entrée ou pas sur le territoire américain.

 

Nous souhaitons à Cynthia et son conjoint pleine réussite dans leurs projets !

 

>> Retrouvez tous nos Parcours d’Expat sur notre Blog <<

 

 

 

Nos autres articles

La Check-List de l’Expatriation

La Check-List de l’Expatriation

Vous préparez votre expatriation ou vous venez d’arriver dans votre pays d’accueil ? Voici les démarches administratives…

Contactez-nous dès aujourd'hui

AgoraExpat accompagne les expatriés dans le monde entier ! Nous sélectionnons l'assurance santé internationale la plus adaptée en fonction de vos besoins et de votre pays d'expatriation.

Contactez-nous pour que nous puissions déterminer ensemble quelle assurance maladie pour expatrié choisir pour répondre au mieux à vos besoins.