LE SYSTEME DE SANTÉ AU CANADA

Au Canada, chaque citoyen a le droit de bénéficier des mêmes soins de santé.

Contrairement aux États-Unis où les citoyens ont l’obligation de souscrire à une assurance santé privée, au Canada il existe un système d’assurance maladie public.

C’est le Canada Health Act qui règle l’assurance-maladie canadienne. C’est un système national dans lequel chaque province régit son propre fonctionnement. Il y a donc quelques différences de tarification ou d’accessibilité d’une province à l’autre.

 

La santé au Canada

Comment s’articule le système canadien ?

Le fonctionnement :

Chaque province/territoire possède un régime de santé propre et sont relativement indépendants, de sorte que si un Canadien déménage dans une autre province, il va devoir s’inscrire au régime d’assurance de sa nouvelle province de résidence.

Dans trois provinces (Colombie-Britannique, Alberta et Ontario), le régime d’assurance maladie est financé par le paiement de primes par les résidents. Dans les autres, ce sont les taxes qui financent le régime.

La prise en charge des soins :

Tous les soins de santé primaires sont pris en charge par l’assurance-maladie canadienne dès lors qu’ils sont dispensés dans le système public : les consultations chez le médecin, les traitements, les soins hospitaliers et la chirurgie dentaire dispensée à l’hôpital.

Cependant, certains médicaments, les soins dentaires non dispensés en hôpital, et l’optique ne sont pas pris en charge par l’assurance-maladie. Par ailleurs, dans certaines régions il n’y a pas assez de médecins et il est difficile d’obtenir un rendez-vous.

La plupart des Canadiens souscrivent donc à une mutuelle santé privée ou bénéficient d’une couverture santé via leur employeur qui prend en charge la partie non remboursée par la sécurité sociale et qui permet d’accéder aux soins plus rapidement.

Les démarches pour être couvert en tant qu’expatrié :

Le système de Sécurité sociale canadien couvre tous les nationaux et les résidents permanents au Canada. Mais d’autres résidents temporaires peuvent aussi en bénéficier grâce aux conventions liant leurs pays et le Canada (par exemple les étudiants et les travailleurs détachés français).

La plupart des provinces canadiennes exigent que le demandeur ait résidé pendant 3 mois au Canada avant de pouvoir bénéficier du système.

 

Il faudra dès votre arrivée demander votre carte d’assurance maladie via un formulaire de demande dans les pharmacies, chez le médecin, ou encore à l’hôpital… Cette carte est indispensable pour bénéficier de la prise en charge de vos soins. Vous devez la présenter à chaque consultation.

Si la majorité des expatriés bénéficient de la couverture santé financée par leur employeur, certains auront besoin de souscrire à une assurance privée afin de compenser ce que la sécurité sociale canadienne ne prend pas en charge et de pouvoir bénéficier d’un meilleur remboursement notamment lors de consultations dans le privé.

Découvrez nos solutions d’assurances santé internationales spécialement conçues pour le Canada.

Nos autres articles

Contactez-nous dès aujourd'hui

AgoraExpat accompagne les expatriés dans le monde entier ! Nous sélectionnons l'assurance santé internationale la plus adaptée en fonction de vos besoins et de votre pays d'expatriation.

Contactez-nous pour que nous puissions déterminer ensemble quelle assurance maladie pour expatrié choisir pour répondre au mieux à vos besoins.