Laurence Haïm, journaliste à la Maison Blanche

Après avoir passé plus de deux décennies outre Atlantique, Laurence HAIM partage désormais son temps entre la France et les États-Unis, où elle suit de près la campagne présidentielle.

Elle est l’une des rares journalistes françaises accréditées pour assister aux conférences de presse de la Maison Blanche.

Découvrons son parcours.

Laurence Haim 1

Bonjour Laurence, pouvez-vous vous présenter et nous dire d’où vous venez et ce que vous faites aujourd’hui aux Etats-Unis ?

Bonjour, je vis entre la France et les Etats-Unis, je travaille comme journaliste pour une importante maison de production qui suit la campagne présidentielle américaine et surtout le Trumpisme.

Hélas, je ne peux en dire plus car j’ai une clause de confidentialité, mais je relaye tout ce que je vois sur mon compte X  lauhaim.

J’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs présidents dont Barack Obama.

 

 

Pourquoi avoir choisi la Floride pour vous expatrier ?

Je vis en Floride car Donald Trump y réside. Etant donné que je suis beaucoup sa campagne, c’était plus pratique d’être sur place.

Mais en réalité, je voyage beaucoup depuis décembre.

Je me suis déplacée dans l’Iowa, le New Hampshire, le Nevada et je suis actuellement au Texas pour une quinzaine de jours.

 

Depuis quand êtes-vous expatrée et comment se sont passés vos débuts ? Quels obstacles avez-vous pu rencontrer ?

Je suis arrivée à New-York en 1992 et y suis restée jusqu’en 2017.

Je dirais que l’obstacle le plus important a été de trouver un logement adapté au salaire français, ce qui fut plutôt compliqué dans une ville comme New-York.

Ensuite, il a fallu gérer le décalage horaire. Etant donné que je correspondais pour la France, j’ai passé beaucoup de nuits blanches à travailler.

En raison de ma situation professionnelle mouvante, je suis toujours entre les deux pays. Je fais beaucoup d’allers-retours mais aussi des séjours longs aux Etats-Unis. C’est parfois compliqué à gérer.

Laurence Haim Obama

Qu’est-ce qui vous manque le plus dans votre pays d’origine ?

Ce qui peut me manquer le plus est le rapport au temps et à une certaine qualité de vie sur la temporalité. Les Français sont moins obsédés par le fait de répondre aux emails en moins de 15 minutes que les Américains.

Aux Etats-Unis, on sent vraiment un rapport au travail immédiat avec une énorme pression, les gens travaillent tout le temps. La différence est énorme surtout au mois de mai où en France on peut plus difficilement joindre les gens avec tous les ponts.

 

Envisagez-vous de rentrer un jour ?

J’aimerais plutôt être de nouveau basée en permanence aux Etats-Unis. Car même s’il y a des difficultés, j’aime l’optimisme américain et je suis assez pessimiste concernant l’Europe.

 

Pour quelles raisons ?

Je trouve que la situation mondiale est inquiétante et j’ai l’impression qu’à mon âge il est plus facile de se réinventer ici qu’en Europe où à 50 ans on parle déjà de pré-retraite.

Aux Etats-Unis, nous avons 2 candidats de plus de 76 ans à la présidence, le nouveau 50 ans c’est 70 ans. Cela me plaît beaucoup car j’aime travailler.

 

Nous savons que la santé aux USA est un sujet très préoccupant.

Pourquoi avoir choisi Agoraexpat pour vous aider dans le choix de votre assurance santé ?

J’ai choisi AgoraExpat car leur site était compréhensible, simple et répondait à des questions précises. Dans ma situation, j’ai besoin de solutions flexibles et c’est ce que propose Agoraexpat.

De plus, le sérieux de la maison est un gage de sécurité pour moi.

 

Selon vous quelle a été la valeur ajoutée de nos services ?

Outre les solutions adaptées à mon profil, je dirais la rapidité des réponses. Par rapport à d’autres assurances tout va vite !

 

Quelle expérience avez-vous vécu qui vous a fait prendre conscience de l’importance d’avoir une assurance santé aux Etats-Unis ?

Heureusement pour moi, je n’ai pas vécu d’expérience particulière, mais je n’aime pas prendre de risque avec ma santé.  C’est fondamental : il ne faut surtout pas négliger cela, car le coût de la santé est terrible ici.

 

Enfin, quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui envisage de s’expatrier aux USA ?

Je conseillerais de bien réfléchir au rêve américain : la vie coûte extrêmement chère en comparaison avec quelques années en arrière.

On ne doit pas venir aux Etats-Unis sans être sûr d’avoir une rémunération adaptée au coût de la vie.

Il faut également être conscient qu’aux Etats-Unis on doit travailler énormément.

Enfin, en tant qu’expatrié il faut s’attendre parfois à se sentir isolé. Les amitiés made in France manquent !

Nos autres Parcours d’Expat

Contactez-nous dès aujourd'hui

AgoraExpat accompagne les expatriés dans le monde entier ! Nous sélectionnons l'assurance santé internationale la plus adaptée en fonction de vos besoins et de votre pays d'expatriation.

Contactez-nous pour que nous puissions déterminer ensemble quelle assurance maladie pour expatrié choisir pour répondre au mieux à vos besoins.